HISTOIRE et PATRIMOINE

Le 05 novembre 1893, c’est la fête au village, c’est la fête de l’école, l’inauguration de la nouvelle Mairie-école mais c’est surtout une grande fête Laïque et républicaine. L’élite républicaine de l’Isère s’est donnée rendez-vous à Lalley….. (la suite en cliquant sur le bouton)

Les protestants de Lalley formaient depuis 1805 une communauté annexe de la paroisse de Tréminis. Selon les époques leur nombre peut être évalué entre 30 et 50 personnes, en plus il fallait compter dans cette communauté entre 10 et 15 âmes de Saint-Maurice et Monestier-du-Percy. La première décision du Conseil Municipal en faveur du Temple fut prise le 14 mai 1855…. (la suite en cliquant sur le bouton)

L’érection de Lalley en commune indépendante en avril 1841, la nouvelle municipalité présidée par Claude-François-Etienne PELLAT décide pour la somme de 9000 frs de faire l’acquisition d’un bâtiment appartenant à Rémy Borel et qui sera la Mairie et l’école jusqu’en 1893…. (la suite en cliquant sur le bouton)

La Place du Village étonne par sa configuration en trois parties. D’un côté une petite partie avec la fontaine. De l’autre côté de la route, une partie plus importante plus ou moins ovale où s’est installé en 1922 le monument aux morts de 14/18. Enfin une partie rectangulaire, comme un appendice de la place, comme une seconde place formant la place de l’église du village…. (la suite en cliquant sur le bouton)

Longtemps Lalley ne fut au sein du mandement de Saint-Maurice qu’une section succursale de la paroisse de Saint-Maurice. Fort de leur charte mais surtout de leur poids démographique dans la paroisse les habitants de Lalley avaient obtenu depuis longtemps une chapelle sous le vocable de la Vierge Marie…. (la suite en cliquant sur le bouton)